© 2023 by The Food Feed. Proudly created with Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle

J9 : Barbadelo - Mercadoiro

Enfin une bonne nuit. Il faut dire que nous nous trouvions vraiment isolées de tout et seules au monde. Nous pensions être réveillées par le lever du soleil mais ici, même le soleil prend son temps pour pointer le bout de son nez.


Aujourd'hui nous allons parcourir 12,5 km pour rejoindre le tout petit village de Mercadoiro. Un petit déjeuner rapide avant de se mettre en route, il est déjà tard pour la vie de pèlerin. Nous marchons seulement quelques centaines de mètres et nous croisons déjà de nombreux marcheurs. C'est la première fois depuis le début de notre aventure que nous croisons autant de monde en un seul endroit.


Aujourd'hui est une journée très spéciale pour 2 raisons. Tout d'abord, au village de Ferreiros nous allons passer la borne 100. La borne qui nous sépare de Santiago de 100 km. Nous l'attendions avec impatience. 100 km ça peut paraître beaucoup mais pour nous, c'est le décompte qui commence. Cette partie est la plus importante pour beaucoup de pèlerins, d'ailleurs un certain nombre d'entre eux ne font que celle-ci. C'est sans doute ce qui explique la forte fréquentation depuis ce matin.

La deuxième chose importante aujourd'hui et non négligeable, c'est que nous avons officiellement inversé la tendance, il nous reste moins de kilomètres à parcourir que ce que nous avons déjà parcouru. Nous savons que de grosses difficultés nous attendent encore mais nous sommes déjà fières de nous.


Aujourd'hui, nous continuons de marcher à travers la forêt et pour la première fois, le soleil n'est pas au rendez-vous. Nous avons même droit à une fine pluie. Cela n'est pas désagréable. La fraîcheur nous accompagnera tout le long et se dégage de ce paysage une ambiance de conte à la robin des bois. Nous faisons la rencontre très improbable d'un jeune joueur de biniou. Il se tient là avec sa tenue traditionnelle et fait partager son amour de la musique avec les pèlerins, tous ravis de trouver un peu de force dans ces mélodies entraînantes.
La couleur de la végétation est vraiment intense, la cime des arbres se rejoint, on avance dans des tunnels de verdure.


Avant d'arriver à notre point étape, nous traverserons 6 minuscules villages, chacun d'entre eux peuplés au maximum d'une vingtaine de personnes. L'endroit est désert et sent très fortement la biquette. Pour notre estomac pas encore bien réveillé, ça pique un peu par moments. Nous avons du temps devant nous, nous en profitons pour faire un peu de geocaching, il y en a beaucoup sur le chemin mais nous n'avions jusque-là pas pris le temps d'en faire.


Nous arrivons avant midi à notre Auberge où nous sommes très amicalement accueillies. La bâtisse est entièrement faite en pierres sèches et le jardin sent bon la menthe. Nous partageons la chambre avec 6 autres personnes dont 2 français, encore une première. Jusqu'à aujourd'hui, nous n'avions rencontré que des personnes d'autres pays. Mais comme on dit ici: "peu importe ce quelle nationalité tu es, on est tous PELEGRINOS !"

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now