© 2023 by The Food Feed. Proudly created with Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle
Qui sommes-nous?

Je m'appelle Aurore, j'ai 30 ans et comme 1 femme sur 10, je souffre d'endométriose.

En 2013, on me diagnostic une pleurésie. Je passe par la case "hôpital" puis par la case "centre de convalescence" où j'y réside plusieurs semaines. De là, commence toute une batterie d'examens : radios, IRM, gazométries, tests à l'effort, ainsi qu'une échographie. Je me rappelle parfaitement du peu d'échange que j'ai pu avoir avec le médecin qui m'auscultait.

Le medecin : "En ce qui concerne la pleurésie, je n'apporterai pas d'éléments supplémentaires à ce que vous savez déjà. En revanche vous avez une endométriose".

Moi : "Une quoi?"

Le medecin : "Une endométriose... Oh ce n' est rien, beaucoup de femmes ont l'endométriose". Et il m'expliqua.

Ah ce moment-là, je n'ai pas su déterminer ce qui me sidérait le plus ; ses propos sur le fait que cela lui semblait banal ou le fait d'avoir 26 ans et de n'avoir jamais entendu parler de cette maladie.

L'ENDOMÉTRIOSE, C'EST QUOI ?

Lors des règles, certains fragments de la muqueuse de l'utérus, l'endomètre, ne s'évacuent pas normalement par le vagin, mais remontent dans les trompes puis se fixent et se développent, selon les cas, sur les ovaires, dans les intestins, la vessie et plus rarement dans les poumons, sans qu'on sache pourquoi. Chaque mois, ces fragments saignent, où qu’ils soient, car ils fonctionnent comme dans l'utérus, ce qui finit par former des nodules et des kystes.

On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose ont aussi un problème d’infertilité.

LES SYMPTOMES

Chaque mois est un combat pour moi. Je ne sais jamais à quelle "sauce" je vais être mangée. Entre les piques de douleurs, les pertes de connaissance, les hémorragies qui ne préviennent pas, les vomissements dus aux fortes douleurs... Il m'est arrivé également de ne pas être en mesure de me lever. En ce qui concerne le travail, c'est vrai calvaire...1 fois sur 3, je suis totalement incapable de me rendre au travail. J'en viens donc à espérer avoir ces douleurs le weekend.

LA MALADIE ET MOI
LA MALADIE ET MOI
LA MALADIE ET MOI

L'endométriose est une pathologie avec laquelle je cohabite depuis l'adolescence. Dès mes 14 ans, j'ai éprouvé de fortes douleurs tout au long du cycle menstruel notamment au niveau des ovaires, de l'utérus et de la vessie. Douleurs qui se sont empirées au fil du temps. Je n'en ai jamais parlé, car je pensais que cela se passait ainsi en période de règles.

POURQUOI DÉCIDER D'EN PARLER ?

Il est vrai que ce sujet est encore tabou ou très peu connu. Pourtant, 1 femme sur 10 souffre d'endométriose en France. Un pas vers moi permet de mettre en avant les femmes atteintes d'endométriose, d'en parler et de briser les idées reçues.

AU DELA DU PROJET

Malgré l'identification de la maladie, je continue de repousser les rendrez-vous gynécologiques qui me permettraient d'affiner le diagnostic, connaitre l'étendue exacte de ma maladie et de mettre en place un traitement qui pourrait peut-être me soulager. Grace à ce projet, je vais apprendre à ACCEPTER la maladie et donc à AGIR pour GUERRIR.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now